Vous êtes ici

Stratégie et secteurs d'intervention de l'AFD

  • Sharebar

 Ce document est lui-même articulé autour du Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP) . Il s’agit d’interventions en subvention sur les secteurs de l’ éducation , de la santé , des infrastructures urbaines , de l’eau et de l’assainissement . Le soutien au secteur productif à travers le financement du secteur bancaire, tant local que régional (outils de garanties ARIZ et prêts non souverains) et du secteur privé (ou public marchand), vient compléter ces interventions, sous réserve de l’identification de contreparties solvables et, concernant les entités publiques, de leur cohérence avec le cadre de viabilité de la dette togolaise défini par le FMI. Les interventions du Groupe AFD en faveur du secteur privé privilégient quatre axes stratégiques, à savoir : l’octroi de prêts non-souverains et de prises de participations au capital des entreprises dans les filières industrielles à forte valeur ajoutée et porteuses de savoir-faire local à travers la filiale PROPARCO; la mise en place de lignes de crédits et de programmes de renforcement des capacités de gouvernance auprès des établissements bancaires et financiers, pour les accompagner dans le financement des secteurs productifs ou PME; le développement d’ un mécanisme d’assurance pour le risque de financement de l’investissement privé (ARIZ) auprès des banques partenaires comme : l’Union togolaise de banque (UTB), Orabank Togo, et Ecobank Togo; le développement financier et institutionnel des institutions de microfinance pérennes, exemple de WAGES et FUCEC-Togo . En complément de ses activités menées en partenariat avec le Togo, l’AFD intervient également sur les banques et institutions de financement régionales, comme la Banque ouest africaine de développement (BOAD), la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) ou le Fonds de Garantie pour l’Afrique de l’Ouest (Fonds GARI).